S. f. (Grammaire et Jurisprudence) est un petit siege de bois, sur lequel l'accusé doit être assis lorsqu'il subit le dernier interrogatoire, lorsque les conclusions du ministère public tendent à peine afflictive ; cela se pratique ainsi, tant en première instance que sur l'appel : au-lieu que dans les premiers interrogatoires l'accusé doit être seulement debout, tête nue, en présence du juge qui l'interroge. Quand les conclusions ne tendent pas à peine afflictive, l'accusé subit le dernier interrogatoire debout derrière le barreau, et non sur la sellette. Voyez l'ordonnance de 1670, tit. XIV. art. 21. et 23. et la déclaration du 13 Avril 1703. (A)

SELLETTE, terme de Laboureur, la sellette est un morceau de bois carré long d'un pied, et large de quatre doigts en tous sens, percé de deux trous presqu'aux deux extrémités, dans lesquels il y a deux chevilles de bois qui le tiennent attaché directement au-dessus de l'essieu de la charrue, et cette sellette est la machine sur laquelle le timon de la charrue est appuyé. (D.J.)

SELLETTE, s. f. (Charpentier) pièce de bois en manière de moise, arrondie par les bouts, qui accollant l'arbre d'un engin, sert avec deux liens à en porter le fauconneau. (D.J.)

SELLETTE, terme de Charron, c'est une pièce de bois d'environ trois pieds et demi de long, sur un pied d'épaisseur et autant de hauteur. A la face dessous, il y a une encassure, dans laquelle on met l'aissieu des petites roues, et on l'y assujettit avec des échantigneuls. Voyez les fig. Pl. du Charron.

SELLETTE de Vannier, (établi de Vannier) les Vanniers donnent ce nom à une espèce d'instrument ou d'établi dont ils se servent pour tourner les paniers. Il est fait d'une forte planche de bois de chêne, longue de deux pieds et d'un pied de large, soutenue dans sa longueur, mais d'un seul côté, de deux petits pieds aussi de bois, de deux ou trois pouces de haut seulement, en sorte que la sellette va en penchant sur le devant. L'ouvrier qui travaille se tient derrière assis ou à genoux sur le grand établi de l'attelier. Savary. (D.J.)