PAIX, CALME, (Synonyme) ces mots, soit qu'on les applique à l'âme, à la république, ou à quelque société particulière, expriment également une situation exemte de trouble et d'agitation : mais celui de tranquillité ne regarde précisément que la situation en elle-même, et dans le temps présent indépendamment de toute relation : celui de paix regarde cette situation par rapport au-dehors, et aux ennemis qui pourraient y causer de l'altération : celui de calme la regarde par rapport à l'événement, soit passé, soit futur, en sorte qu'il la désigne comme succédant à une situation agitée, ou comme la précédant.

On a la tranquillité en soi-même, la paix avec les autres, et le calme après l'agitation.

Les gens inquiets n'ont point de tranquillité dans leur domestique. Les querelleurs ne sont guère en paix avec leurs voisins. Plus la passion a été orageuse, plus on goute le calme.

Pour conserver la tranquillité de l'état, il faut faire valoir l'autorité sans abuser du pouvoir. Pour maintenir la paix, il faut être en état de faire la guerre. C'est encore plus par la douceur que par la rigueur qu'on rétablit le calme chez un peuple révolté. Girard, Synon. (D.J.)

TRANQUILLITE, (Mythologie) la Tranquillité, appelée par les Grecs , a été déifiée. On a trouvé à Nettuno, dans la campagne de Rome, sur le bord de la mer, un autel avec cette inscription, Autel de la Tranquillité, ara Tranquillitatis ; sur cet autel est représentée une barque avec une voile tendue, et un homme assis au gouvernail : cette divinité était distinguée de la Paix et de la Concorde. (D.J.)