VE, adj. (Grammaire) M. l'abbé Girard (Princip. disc. I. tom. I. pag. 23.) divise les langues en deux espèces générales, qu'il nomme analogues et transpositives.

Il appelle langues analogues, celles dont la syntaxe et la construction usuelle sont tellement analogues à l'ordre analytique, que la succession des mots dans le discours y suit la gradation des idées.

Il appelle langues transpositives, celles qui dans l'élocution donnent aux noms et aux adjectifs des terminaisons relatives à l'ordre analytique, et qui acquièrent ainsi le droit de leur faire suivre dans le discours une marche entièrement indépendante de la succession naturelle des idées. Voyez LANGUE, art. iij. §. 1. (B. E. R. M.)