S. m. (Grammaire) ce mot a plusieurs acceptions. Il se dit de la pièce de toile en losange dont on garnit l'endroit d'une chemise qui correspond à l'aisselle : de la partie de l'armure d'un chevalier, qui a une branche ouverte et plus courte que l'autre, qui est fait en équerre, et qui habille aussi le haut du bras à l'articulation : d'une petite poche pratiquée à nos culottes, où l'on serre sa montre ou quelques autres meubles précieux : de la barre du gouvernail : voyez la Planche IV. fig. n°. 177. et l'art. GOUVERNAIL : d'une espèce de lieu qui se place dans les enrênures d'un entrain à un autre, ou d'un morceau de planche en équerre, chantourné par-devant, que l'on fixe de champ à un mur ou dans un autre endroit, pour soutenir une planche, une tablette : d'une espèce de siège ménagé à la portière d'un carrosse pour un sur-numéraire ; et d'une pièce en forme de pupitre, tirée de l'angle dextre ou senestre du chef, descendant diagonalement sur le point du milieu de l'écu d'une autre pièce semblable, et tombant perpendiculairement sur la base. V. nos planches de Blason. Le gousset est une flétrissure ; il marque, à ce que disent les écrivains de l'art héraldique, la sévérité, etc.