ou ECHANTILLER, (Jurisprudence) c'est confronter des poids ou mesures avec l'étalon ou original. Voyez ESCANDILLONAGE, et ci-après ETALON. (A)

ECHANTILLONNER, Ve act. (Commerce) c'est couper les échantillons d'une pièce d'étoffe, pour les faire voir aux marchands ou aux acheteurs.

Il signifie aussi couper des morceaux de drap des pièces qui viennent de la teinture, pour en faire le débouilli. Voyez TEINTURE.

Les maîtres et gardes Drapiers ont ce droit, et c'est à eux de faire échantillonner les draps, c'est-à-dire d'en faire couper des échantillons pour les mettre à l'épreuve du débouilli. Dictionn. de Comm. de Trév. et Chambers. (G)