Imprimer
Catégorie parente: Morale
Catégorie : Jurisprudence
S. m. (Jurisprudence) signifie ordinairement quelque chose que l'on affiche publiquement.

A la chancellerie et dans les greffes, on appelle un acte expédié en placard, celui qui est écrit sur une seule feuille de papier ou parchemin non ployée, et qui n'est écrite que d'un côté.

On appelle aussi placards les ordonnances des anciens souverains de Flandres et de Brabant.

Ces placards sont la plupart en flamand ; il y en a pourtant quelques-uns en français : il y en a quatre volumes de ceux de Flandres, et autant de ceux de Brabant. Le conseil d'Artais a dans son dépôt des registres des placards.

Ceux qui ont précédé la conquête, ou cession des places des ressorts du parlement de Flandres, sont observés à moins que le roi n'y ait dérogé depuis.

Anselme en a fait un répertoire, intitulé code belgique, et un commentaire sur les placards les plus importants, intitulé tribonian belgique.

Zypaeus, introduct. ad notit. juris belg. en rapporte plusieurs. Il dit, n. 6. que les placards n'obligent pas les sujets de chaque province en particulier, s'ils n'y ont été spécialement publiés.

Le plus important de tous ces placards est l'édit perpétuel des archiducs Albert et Isabelle, du 12 Juillet 1611. Anselme l'a commenté, et Romilius a fait un commentaire sur l'article neuf seulement. Voyez l'instit. au dr. belgique de Ghewiet. (A)

PLACARD, (Affiche d'Hollande) ce mot se dit en Hollande des affiches par lesquelles on rend publiques les résolutions et ordonnances des états-généraux des Provinces-unies, soit pour le gouvernement, soit pour la police, soit pour le commerce.

PLACARD, (Architecture) c'est une décoration de porte d'appartement en bois, en pierre ou en marbre, composée d'un chambranle couronné de sa frise ou gorge, et de sa corniche portée quelquefois sur des consoles.

On donne encore le nom de placard au revêtement d'une porte de menuiserie, garnie de ses ventaux.

Placard ceintré, c'est un placard dont le plan est curviligne, comme une arcade, une porte ronde, qui sert par conséquent dans les salons et vestibules ronds. On voit de ces placards dans le porche ou tambour de menuiserie de l'église des pères Chartreux à Paris.

Placard double, placard qui dans une baie de porte est répété devant et derrière, avec embrasure entre deux, sur l'épaisseur d'un mur ou d'une cloison.

Placard feint, placard qui ne sert que de lambris, pour faire symétrie avec une porte parallèle ou opposée. Daviler. (D.J.)

PLACARD, s'entend dans l'usage de l'Imprimerie, de ces ouvrages imprimés dans toute l'étendue du papier, et qui n'ont aucun format décidé. Il arrive même qu'un placard est composé de plusieurs feuilles de papier collées ensemble, après avoir été imprimées séparément ; quand la forme en plomb est trop considérable pour tenir sur la presse, le placard ne s'imprime que d'un côté pour pouvoir le coller sur le mur. Il ne diffère de l'affiche, qu'en ce que l'affiche ne contient au plus qu'une feuille de papier, elle s'imprime même sur une demie, et sur un quart de feuille.




Affichages : 866