Imprimer
Catégorie parente: Morale
Catégorie : Mœurs
S. m. (Histoire moderne, Mœurs) c'est le nom qu'on donne au Japon à un quartier des villes qui n'est consacré qu'aux courtisannes ou filles de joie. Les pauvres gens y placent leurs filles dès l'âge de dix ans, pour qu'elles y apprennent leur métier lubrique. Elles sont sous la conduite d'un directeur qui leur fait apprendre à danser, à chanter et à jouer de différents instruments. Le profit qu'elles tirent de leurs appas est pour leurs directeurs ou maîtres de pension. Ces filles après avoir servi leur temps peuvent se marier, et les Japonais sont si peu délicats qu'elles trouvent sans peine des partis ; tout le blâme retombe sur leurs parents qui les ont prostituées. Quant aux directeurs des kasiematz, ils sont abhorrés et mis au même rang que les bourreaux.
Affichages : 958