Commerce de soie

S. m. (Commerce de soie) bourre qu'on tire de dessus le cocon, après qu'on en a enlevé la bonne soie. On l'appelle aussi lassis, cardasse ; et l'on donne les mêmes noms à des étoffes communes qu'on en fait.
S. f. (Commerce de soie) ce sont des petites parties de soie faites par des particuliers. Ces soies ne sont point destinées pour des filages suivis ; elles sont très-inégales, parce qu'elles ont été travaillées par différentes personnes ; quoique ces personnes se soient assujetties scrupuleusement aux statuts des réglements, il est impossible d'en former un ballot qui ne soit pas très-défectueux. Voyez l'article SOIE. Nous n'avons en France presque que des fagotines. Il y a trop peu d'organsin de tirage pour suffire à la quantité d'ouvrage qu'on fabrique.
terme de Marchand de soie ; le matteau de soie est composé de quatre, cinq, six à huit échevaux ; on les tord et on les plie de façon qu'ils ne se dérangent point.