ou PRINCE DES MARCHANDS, s. m. (Histoire moderne et Commerce) On nomme ainsi en Perse celui qui a l'inspection générale sur le commerce de tout le royaume, et particulièrement sur celui d'Ispaham. C'est une espèce de prevôt des marchands, mais dont la juridiction est beaucoup plus étendue que parmi nous.

C'est cet officier qui décide et qui juge de tous les différends qui arrivent entre marchands ; il a aussi inspection sur les tisserands et les tailleurs de la cour sous le nazir, aussi-bien que le soin de fournir toutes les choses dont on a besoin au serrail : enfin il a la direction de tous les courtiers et commissionnaires qui sont chargés des marchandises du roi, et qui en font négoce dans les pays étrangers. Voyez NAZIR et SERRAIL. Dictionn. de Comm. (G)