Usages

adj. en usage dans les Verreries. On dit que le verre est ambité, quand il est mou, quand il n'y a pas assez de sable ; alors il vient plein de petits grumeaux ; le corps du verre en est tout parsemé ; les marchandises qui s'en font sont comme pourries, et cassent facilement. Il faut alors le raffiner, et perdre à cette manœuvre du temps et du charbon. Voyez l'article VERRERIE.
S. m. (Usage de la Nature, Art, Blé, et Amidonnier) Nous allons expliquer la manière dont se fait l'amydon : nous en suivrons le détail dans toutes les circonstances ; et la définition de l'amydon, par laquelle nous finirons, sera le résultat des opérations que nous aurons exposées.

Ayez du blé ou des issues de blé, comme les recoupettes et les griots. Pour entendre ce que c'est que recoupettes et griots, il faut savoir que le blé moulu se blute, et que le bluteau le distribue en six portions ; savoir, la fleur de la farine, la grosse farine, les griots, les recoupettes, les recoupes, et le son. On donne le son aux chevaux ; on nourrit les vaches de recoupes ; on fait du pain de la grosse farine et de la fleur de farine, et l'on tire l'amydon des griots et des recoupettes. Les Amydonniers n'emploient le blé en nature que quand il est gâté. Il leur est défendu d'y consumer de bon blé ; défense assez superflue. La raison de plus de perfection dans l'ouvrage, ne détermine presque jamais les ouvriers à faire bien à gros frais, ce qu'ils peuvent faire mal ou moins bien à vil prix.

S. f. terme en usage dans les manufactures en lainage d'Amiens. C'est ce qu'on appelle dans les autres manufactures la trame. Voyez TRAME.
terme Latin en usage dans l'Astronomie. On dit qu'une étoile, une planète, ou une comete, ou tout autre point du ciel se meut ou parait se mouvoir in consequentia, lorsqu'elle se meut ou parait se mouvoir d'occident en orient, suivant l'ordre des signes du Zodiaque. Ce mot est opposé à antecedentia. Voyez ANTECEDENTIA. (O)
S. f. terme d'usage, soit en parlant des ouvrages de la nature, soit en parlant des ouvrages de l'art : il marque enchaînement, liaison de parties disposées les unes par rapport aux autres, et formant un tout continu. Ainsi l'on dit la contexture des fibres, des muscles, etc. la contexture d'une chaîne, etc. mais on dit le tissu de la peau, le tissu d'un drap. Tissu a un rapport plus direct que la contexture à cette disposition particulière des parties qui nait de l'ourdissage : ainsi contexture parait plus général que tissu.