Imprimer
Catégorie parente: Morale
Catégorie : Finance
S. m. (terme de Finances) est un état, une liste ou un mémoire d'articles ou de sommes tous portés sur une même colonne, pour en resumer plus facilement le montant. (H)

BORDEREAU, s. m. (en terme de Commerce) est un mémoire ou une note des espèces que l'on donne en payement, ou que l'on reçoit, ou que l'on a dans sa caisse ; on dit dans ce sens un bordereau d'espèces ou un bordereau de caisse.

On appelle aussi bordereau de compte, l'extrait d'un compte dans lequel on comprend toutes les sommes tirées hors des lignes, soit de la recette soit de la dépense, afin de connaître le total de l'une et de l'autre, pour savoir s'il est dû par le comptable, ou si on lui doit.

Les marchands, négociants et banquiers ont un livre de caisse et de bordereaux, sur lequel ils portent toutes les sommes qu'ils reçoivent et qu'ils paient journellement ; ce livre est du nombre de ceux qu'on appelle livres d'aides, ou livres auxiliaires. Voyez LIVRE DE CAISSE et de BORDEREAUX.

On nomme aussi bordereau un petit livret que les commis, facteurs, garçons, et porteurs d'argent des marchands, négociants et banquiers, qui vont à la recette par la ville, portent dans leur poche, et sur lequel ils écrivent à mesure qu'on leur fait quelque payement, et les dates des jours qu'ils ont reçu, les noms de ceux qui ont payé, les sommes qui leur ont été payées, et en quelles espèces ou monnaie.

On appelle table du bordereau d'aunage, une table composée de diverses fractions de l'aune, suivant qu'elle est différemment divisée, comparées aux parties de la livre tournois de vingt sols. On trouve cette table dans le Gendre et dans le Diction. du commerce, tom. I. pag. 1638. avec l'usage et la pratique qu'on en doit faire. (G)




Affichages : 1163