S. f. (Géographie et Commerce) province de France qui a environ soixante-cinq lieues de longueur, sur quarante-cinq de largeur. Elle est bornée au septentrion par le Hainaut et le Luxembourg ; à l'orient par la Lorraine et la Franche-Comté ; à l'occident par l'Ile de France et le Saissonnais ; au midi par la Bourgogne. Ses rivières principales sont la Seine, la Marne, la Meuse, l'Aube, et l'Aine : on la divise en haute et basse ; Troie., Châlons, et Rheims, se disputent l'honneur d'en être la capitale. Elle comprend la Champagne propre, le Rémais, le Rételais, le Pertais, le Vallage, le Bassigny, le Senonais, et la Brie champenoise. La partie qui est entre Sésanne et Vitri, s'appelle la Champagne pouilleuse : en effet, elle est pauvre, et ne produit guère que de l'avoine, du seigle, et du sarrasin : mais les terres du reste de la province sont excellentes ; elles donnent des blés ; ses coteaux sont couverts de vignes, dont il est inutile de louer les vins. Il y a de bons pâturages, des mines de fer en grand nombre, des forges, des fonderies, quelques papeteries, et des tanneries à l'infini. On fabrique à Rheims des étoffes de soie et laine, des chapeaux, des couvertures, des toiles et des cuirs. Il y a des métiers et des manufactures de toutes ces sortes à Rétel, à Mézières, à Charleville et Sedan, etc. c'est de cette dernière ville que sont originaires les fameux draps de Pagnon. Les villes de Châlons, de Vitri, de Saint-Dizier, de Chaumont, etc. ne sont pas sans commerce : il se fabrique dans cette dernière de gros draps, et on y passe en mégie beaucoup de peaux de boucs et de chevreaux. Langres a été plus fameuse par sa coutellerie, qu'elle ne l'est aujourd'hui ; le nombre des ouvriers en fer y est cependant encore très-grand. Troie. est considérable par ses manufactures en étoffes de laine, en toiles et basins ; et il n'y a peut-être pas une ville en Champagne dont le commerce soit plus étendu. Les Champenais sont laborieux, et passent pour de bonnes gens. Si le proverbe est vrai, la Champagne est en France ce que la Béotie était dans la Grèce : l'une a donné naissance à Pindare, et l'autre à la Fontaine.

CHAMPAGNE, ou DROIT DE CHAMPAGNE, terme de Finances usité anciennement à la chambre des comptes ; c'était un droit ou rétribution que les auditeurs des comptes prenaient sur les baux à ferme des domaines de Champagne, pour être payé aux présidents, maîtres et auditeurs. Ce droit était de vingt sous pour chaque ferme de mille livres et au-dessous ; et quarante sous des fermes qui excédaient mille livres. Voyez le glossaire de Laurière, au mot CHAMPAGNE. Ce droit ne subsiste plus depuis longtemps. (A)

CHAMPAGNE, terme de Blason ; c'est l'espace en bas d'un tiers de l'écu. Le père Menestrier dit que la champagne est rare en armoiries. (V)

* CHAMPAGNE, s. f. (Teinture) cercle de fer garni de cordes nouées, qui vont en s'enlaçant les unes les autres du centre à la circonférence de ce cercle, passant du centre dessus le cercle, revenant du cercle en-dessous au centre, et formant une espèce de réseau : on suspend ce cercle dans la cuve, afin d'empêcher l'étoffe qu'on met en teinture de toucher au marc et à la pâtée. Voyez Pl. de Teinture la figure de ce cercle. Voyez aussi l'article TEINTURE.