S. f. (Histoire naturelle, Ichtyologie) salpa ; poisson de mer qui est couvert d'écailles, et qui ressemble au bogue ; il a un pied de longueur. La tête est petite, et le museau a quelque ressemblance avec celui des muges. Il a sur les côtés du corps des traits de couleur d'or, placés à égale distance les uns des autres ; ils s'étendent depuis les ouies jusqu'à la queue. Les nageoires, les aiguillons et les ouies, ressemblent à ces mêmes parties de la daurade ; et la nageoire de la queue est divisée en deux portions comme celle du sargo. Les yeux ont une couleur d'or ; la bouche est petite. La saupe va ordinairement seule ; elle reste sur les rivages ; elle se nourrit d'algue et de toute sorte d'ordure : elle fraye en automne. Sa chair est de mauvais goût et malsaine. Rondelet, Histoire naturelle des poissons, I. part. lib. V. ch. xxiij. Voyez DAURADE, poisson.