Imprimer
Catégorie parente: Histoire naturelle
Catégorie : Ichtyologie
cantharus, s. m. (Histoire naturelle, Ichtyologie) poisson de mer qui ressemble au sargo et au sparaillon pour la forme du corps, mais qui diffère de ces poissons et des autres du même genre, en ce que sa couleur est plus obscure et plus noires ; que ses écailles sont beaucoup plus petites ; qu'il n'y a pas de cercle noir auprès de la queue ; que ses dents, quoique disposées de la même manière que dans les autres poissons de ce genre, ne sont pas larges, mais au contraire menues et pointues, et qu'il n'a point dans les mâchoires de tubercules osseux, mais seulement quelques inégalités : enfin la principale différence consiste dans des lignes jaunâtres presque parallèles, qui s'étendent depuis la tête jusqu'à la queue, comme dans la saupe, mais cependant d'une couleur plus obscure. L'iris des yeux est d'une belle couleur d'argent sans aucun mélange de couleur d'or ni d'autres couleurs ; les lignes qui passent sur le milieu des côtés sont bien marquées, et plus larges que dans la plupart des autres poissons. Rondelet prétend que l'on a donné à ce poisson le nom de cantharus, parce qu'il reste dans l'ordure comme l'insecte qui est appelé en français fouille merde, et en latin cantharus. En effet le cantheno demeure dans la fange sur les bords des ports de mer, à l'embouchure des fleuves, et dans les endroits où les flots de la mer entrainent des immondices. Ce poisson est assez fréquent dans la mer Méditerranée : on en trouve à Rome et à Genes ; sa chair a la même qualité que celle de la dorade, du sparaillon, du sargo, etc. Willughby, hist. pisc. Voyez POISSON. (I)
Affichages : 969