S. f. phrygamum, Bel. (Histoire naturelle, Insectologie) insecte aquatique qui se fait une enveloppe autour du corps avec de petits brins d'herbe et de bois ; il les lie et les colle les uns aux autres au moyen d'un fil qui sort de sa bouche, et qui est semblable au fil des araignées. Cet insecte a six pattes de chaque côté, avec lesquels il marche dans l'eau : il est mince et allongé, et il ressemble à une petite chenille : lorsqu'il grossit, il se fait une enveloppe plus grande. On trouve quantité de ces insectes dans les eaux courantes. Les truites en sont fort avides. Après qu'on les a tirés de leur enveloppe, ils servent d'appât pour attirer les petits poissons. Aldrovande, lib. VII. de insectis, cap. j. Voyez INSECTE. (I)

CHARREE, (Verrerie et Jardinage) ce sont des cendres qui ont servi à la lessive, et dont l'expérience a fait connaitre l'utilité ; elles ont perdu le feu qu'elles conservaient en sortant du bois : les plantes desséchées par des cendres ordinaires, ont instruit les Jardiniers que l'emploi en était nuisible. Celles qui restent sur le cuvier, après que la lessive est coulée, sont excellentes.

La charrée échauffe doucement la terre, fait mourir les mauvaises herbes, et avancer les végétaux. On appelle lessieu, l'eau qui sort de la lessive. Voyez LESSIEU. (K)