Imprimer
Catégorie parente: Histoire naturelle
Catégorie : Ornithologie
S. m. colymbus major cristatus et cornutus, (Ornithologie) oiseau aquatique du genre des colymbes qui n'ont point de queue, et dont les doigts sont bordés d'une membrane qui ne les unit pas les uns aux autres.

Le grebe qui a servi de sujet pour cette description, avait environ deux pieds de longueur depuis l'extrémité du bec jusqu'au bout des ongles ; la tête était petite, les ailes et les jambes étaient très-courtes, il n'y avait point de queue ; le bec était droit, pointu, et étroit ; il avait deux pouces un quart de longueur depuis la pointe jusqu'aux coins de la bouche ; les plumes du derrière de la tête étaient un peu plus longues que les autres, et formaient une petite crête partagée en deux pointes. Le front, le sommet, et le derrière de la tête, le côté postérieur du cou, le dos, le croupion, et toutes les plumes qui paraissaient sur les ailes lorsqu'elles étaient pliées, avaient une couleur brune, cendrée, excepté sur les bords de la plupart des plumes ; ils étaient de couleur cendrée claire. Les côtés de la tête, le côté antérieur du cou, la gorge, et le ventre en entier avaient une couleur blanche, luisante, et argentée. Les côtés de la poitrine et du corps avaient des teintes de cendré, de blanc, et de roussâtre ; le bec était en partie blanc, en partie cendré, en partie rougeâtre ; les pattes avaient une couleur cendrée, et les bords des membranes des doigts étaient jaunâtres ; il y avait quatre doigts à chaque pied ; le doigt extérieur était le plus long, et le postérieur était le plus court ; les ongles ressemblaient à ceux de l'homme. La poitrine et le ventre du grebe sont très-recherchés à cause de la belle couleur blanche et brillante des plumes et de leur finesse. On en fait des manchons, des parements de robes, et d'autres parures de femmes. Il y a beaucoup de ces oiseaux sur le lac de Genève ; on tire de cette ville le plus grand nombre des peaux de grebe et les plus belles ; il en vient aussi de Suisse ; il s'en trouve en Bretagne, mais elles ne sont pas si belles ; on les appelle dans le commerce grebes de pays. J'en ai vu un à Montbard en Bourgogne il y a cinq ou six ans ; il y fut tué dans le plus grand froid de l'hiver ; on en a vu aussi aux environs de Paris, etc. Voyez OISEAU. (I)



Affichages : 650