LUPEGE, s. f. upupa, (Histoire naturelle, Ornithologie) oiseau qui pese trois onces ; il a un pied de longueur depuis l'extrémité du bec jusqu'au bout de la queue, et environ un pied et demi d'envergure. Le bec est noir, pointu, et un peu courbé. Il y a sur la tête une belle crête, longue de deux pouces, composée de vingt-quatre ou vingt-six plumes, placées sur deux files, qui s'étendent depuis le bec jusqu'à l'occiput ; l'oiseau élève et abaisse ces plumes à son gré ; elles sont noires à l'extrémité, elles ont du blanc au-dessous du noir, et le reste est de couleur de marron teint de jaune ; le cou est roussâtre ; la poitrine est blanche, et a des taches noires : les vieux oiseaux de cette espèce n'ont de ces taches que sur les côtés ; la queue est composée de dix plumes noires en entier, à l'exception d'un croissant blanc, placé de façon que ces deux extrémités sont dirigées vers le bout de la queue ; il y a dans chaque aile dix-huit plumes, qui ont des taches blanches sur un fond noir ; le croupion est blanc ; les plumes des épaules s'étendent le long du dos, et ont les mêmes couleurs que celles des ailes. Willugh. Ornith.