Imprimer
Catégorie parente: Histoire naturelle
Catégorie : Ornithologie
TORCOL, TORCOT, TERCOU, TERCOT, TURCOT, s. m. (Histoire naturelle, Ornithologie) lynx sive torquilla ; oiseau auquel on a donné le nom de torcou, parce qu'il tourne la tête au point que la partie antérieure se trouve du côté du dos ; il est presque de la grosseur d'une alouette ; il pese environ une once ; il a près de sept pouces de longueur, depuis la pointe du bec, jusqu'à l'extrémité de la queue, et dix pouces d'envergure ; le bec est mince, court, et moins pointu que celui du pic ; il a une couleur livide ; la langue est terminée par une pointe dure et comme osseuse. Cet oiseau, comme tous les autres de son genre, allonge sa langue hors du bec pour prendre les insectes dont il se nourrit ; il hérisse quelquefois les plumes de la tête comme le geai, il parait alors avoir une hupe ; ses couleurs sont le cendré, le blanc, le roux, le brun et le noir, mêlés fort agréablement ; la tête est cendrée, et elle a des taches et des lignes noires, rousses, et blanches ; il y a quelques plumes noirâtres depuis le dessus de la tête, jusqu'au milieu du dos ; le croupion est d'un cendré clair, avec des taches blanches et des lignes transversales noires ; la gorge et le bas ventre sont jaunâtres et ont aussi des lignes transversales noires ; il y a dans chaque aîle dix-neuf grandes plumes, qui sont noires, et qui ont de grandes taches rousses, celles qui se trouvent près du corps sont ponctuées de noir ; les plumes du second rang ont l'extrémité blanchâtre, et les petites sont d'un brun roussâtre ; les longues plumes des épaules ont la même couleur mêlée de noirâtre ; la queue est composée de dix plumes faibles et courbées en-dessous comme celles des pies ; elles sont cendrées et elles ont trois ou quatre lignes noires transversales ; cet oiseau a deux doigts en avant et deux en arrière ; il se nourrit principalement de fourmis, qu'il perce avec sa langue, par le moyen de laquelle il retire ces insectes dans sa bouche pour se servir de son bec. La femelle a les couleurs plus pâles que celles du mâle, et elle est plus cendrée. Willughbi, Ornit. Voyez OISEAU.
Affichages : 1069