Imprimer
Catégorie parente: Histoire naturelle
Catégorie : Ornithologie
avosetta, s. f. (Histoire naturelle, Ornithologie) oiseau un peu plus gros que le vanneau ; il pese au moins dix onces ; il a environ vingt-deux pouces depuis la pointe du bec jusqu'au bout des pieds, et seulement seize ou dix-sept, si on n'étend la mesure que jusqu'au bout de la queue : l'envergure est de vingt-huit ou vingt-neuf pouces ; le bec a plus de trois pouces de longueur ; il est noir, allongé, menu, aplati, recourbé en haut et terminé en pointe ; cette courbure du bec est particulière à l'avoceta, c'est pourquoi on l'a appelé recurvi-rostra. Voyez Planche XII. fig. 4. Histoire naturelle La langue est courte, la tête ronde et de grosseur médiocre. Le devant de la tête est quelquefois blanc, le sommet est noir ; cette même couleur s'étend sur le dessus du cou jusqu'au milieu de sa longueur ; le dessous du corps de l'oiseau est tout blanc ; le dessus est en partie blanc, et en partie noir ; la queue est blanche en entier ; sa longueur est d'environ trois pouces ; elle est composée de douze plumes ; les pattes sont fort longues et d'une belle couleur bleue ; celle des ongles est noire ; il y a en arrière un doigt fort court.

On trouve de ces oiseaux en Italie, à Rome, à Venise, etc. On en voit aussi assez communément sur les côtes orientales d'Angleterre : mais quelque part que l'on rencontre l'avoceta, il sera toujours facîle de le distinguer de tout autre oiseau par la courbure singulière de son bec. Villughby, Ornit. Voyez OISEAU. (I)




Affichages : 1425