S. f. (Histoire naturelle, Ornithologie) oiseau d'Afrique qui se trouve dans le royaume de Congo, et dont la peau est de différentes couleurs et mouchetée. On raconte, entr'autres merveilles de cet oiseau, que lorsqu'il pose le pied à terre il meurt aussi-tôt : ce qui fait qu'il vole d'arbre en arbre, ou se soutient dans l'air. Il est environné de petits animaux noirs, que les habitants du pays nomment embis ou embas, qui l'accompagnent comme des satellites quand il vole : on prétend qu'il y en a dix qui le précèdent, et autant qui le suivent. Sa peau est regardée comme une chose si précieuse, qu'il n'est permis d'en porter qu'au roi, et aux princes à qui il accorde cette prérogative. Les autres rois du pays, tels que ceux de Loango, Cacongo et Goy, envoyent des ambassades solennelles à celui de Congo, pour en obtenir des peaux de cet oiseau. Hubner, Dictionn. univ.