LES, (Conchyliologie) coquilles à plusieurs pièces jointes ensemble. Les Naturalistes distribuent les coquilles en trois classes ; savoir, en univalves, c'est-à-dire qui n'ont qu'une écaille ou une pièce ; en bivalves, c'est-à-dire qui ont deux pièces ; et en multivalves, c'est-à-dire qui en ont plusieurs.

Les coquilles qui ont plusieurs pièces jointes ensemble, forment les six familles suivantes :

La première est celle des oursins, boutons ou hérissons de mer, qu'on appelle en latin echini, et qui sont ordinairement hérissées de pointes ; lorsqu'on les trouve dénuées de ces pointes, c'est qu'elles sont tombées en les tirant de l'eau.

La deuxième famille est remplie par l'oscabrion, qui est une espèce de lépas à huit côtes, que l'on trouve vivant en Amérique et en France.

La troisième famille des glands de mer, n'est pas plus difficile à remarquer, les espèces en étant peu variées ; les Latins les nomment balani.

Les poussepiés qui n'ont aucune variété, sont très-faciles à connaitre ; ils sont contenus dans la quatrième famille sous le nom de pollicipedes.

Les conques anatiferes, conchae anatiferae, qu'il serait difficile de traduire autrement en français, fournissent la cinquième famille ; il n'y a rien à observer que leur figure, qui souffre peu de différence.

La sixième et dernière famille est celle des , nom grec qu'on a traduit par celui de pholades. Elle est aussi aisée à reconnaitre que les précédentes ; sa forme est oblongue, et ordinairement de couleur blanche, souvent renfermée dans des pierres de marne ; les unes ont six pieds, les autres deux.

Des six genres de coquillages qui composent les multivalves, les glands de mer, les poussepiés et les conques anatiferes se ressemblent parfaitement, eu égard aux animaux, et nullement pour les coquilles. Les trois autres qui sont les oursins, les oscabrions et les pholades sont très-différents.

La tête et la bouche de l'oursin sont au-dessous des cinq dents garnies de leurs osselets qu'on trouve dans le milieu de son orbite, et sa bouche se termine en intestin.

L'oscabrion ou lépas à huit côtes, a une tête formant un trou ovale à une de ses extrémités, et à l'autre est l'anus ou la sortie des excréments. Cet animal n'a point de cornes, point d'yeux ni de pattes ; il rampe sur le rocher, comme le lépas.

Le gland de mer, le poussepié et les conques anatiferes sont assez semblables ; leur bouche, leur tête sont au bout de leur plumage ou panache.

La pholade à six valves, respire et prend sa nourriture par un de ses deux tuyaux ; il y a lieu d'y croire sa bouche placée ; celle à deux valves ne diffère de l'autre que par sa coquille.

Il n'y a point de multivalves parmi les coquillages fluviatils.