S. m. (Conchyliologie) gros coquillage semblable à ceux avec lesquels on a coutume de peindre les Tritons ; les Hollandais le font pêcher vers l île de Ceylan, ou à la côte de la pêcherie où est le royaume de Travançor : ceux qu'on pêche sur cette côte, ont tous les volutes de droit à gauche ; s'ils s'en trouvait quelqu'un dont les volutes fussent disposées de gauche à droite, les Indiens l'estimeraient infiniment, parce qu'ils croient que ce fut dans un xanxus de cette espèce qu'un de leurs dieux fut obligé de se cacher.

La compagnie hollandaise des Indes orientales ne permet pas aux indiens de sa domination de vendre à d'autres qu'à elle les xanxus qu'ils peuvent pêcher ; elle les débite à un prix fort cher dans le royaume de Bengale, où on les scie pour en faire des bracelets. (D.J.)