Botanique exotique

(Botanique exotique) espèce de groseillier du Brésil. Les habitants font du fruit de cet arbre des potions catartiques. (D.J.)
NOIX, (Botanique exotique) La noix muscade est une espèce de noix aromatique des Indes orientales, qui est proprement l'amande, le noyau du fruit du muscadier. Voyez MUSCADIER.

La noix muscade s'appelle en latin dans les boutiques nux moschata, nux myristica aromatica. Avicenne la nomme giauziban ; Sérapion, jeuzbave ou jusbaque ; les Grecs modernes, ou .

C'est un noyau ferme et compacte, fragile cependant, et qui se fend aisément en petits morceaux quand on le pile. Il est long d'un demi-pouce, gras, odorant, un peu ridé en-dehors, et d'une couleur presque cendrée. Il est panaché en-dedans de veines d'un rouge brun et d'un jaune blanchâtre, qui font des ondulations ou qui vont de côté et d'autre, sans aucun ordre. Le goût de cette noix est d'une saveur âcre et suave, quoiqu'amère. Sa substance est odorante, huileuse.

S. m. (Botanique exotique) c'est l'arbre des Indes orientales qui porte le macis et la noix muscade. Voyez MACIS ou MUSCADE. (NOIX).

Il y a deux espèces de muscadiers : le muscadier cultivé, et le muscadier sauvage. Le muscadier cultivé est nommé arbor nucem moschatam ferents ou nux moschata, fructu rotundo, par C. B. P. 407. pala, dans Pison, mant. arom. 173.

C'est un arbre de la hauteur du poirier ; ses branches sont flexibles ; son fruit vient entre les branches comme dans le naisettier ; son bois est moèlleux, et son écorce cendrée.

S. m. plur. (Botanique exotique) fruits des Indes orientales desséchés, dont on fait usage en Médecine.

Ils ont été inconnus aux anciens Grecs, mis en vogue par les Arabes, et connus seulement des nouveaux Grecs, depuis Actuarius, que Fabricius fait vivre au commencement du xiv. siècle. Ce que Théophraste, Pline, et Dioscoride appellent myrobolanum, n'est point les myrobolans des modernes, c'est le gland unguentaria, la noix ben des boutiques, qu'on employait dans les parfums et les onguents précieux.

(Botanique exotique) espèce de limonier nain qui croit à Céylan et au Malabar ; il a toujours des fleurs et du fruit.