pierre de, (Histoire naturelle) nom donné par les Anglais à une pierre ou grais d'une couleur de cendre fort pesante, d'un tissu plus serré, qui peut être rendue assez unie, sans pourtant prendre de poli. Cette pierre ne fait point feu avec l'acier. On s'en sert pour le pavé et pour les édifices à Londres ; on la tire de l île de Purbeck dans la province de Dorset. Voyez d'Acoste natur. hist. of fossils.