Imprimer
Catégorie : Histoire naturelle
(Histoire naturelle) oiseaux de la nouvelle Espagne, qui sont des espèces de corneilles ; ils sont de la grosseur d'un pigeon ; leur plumage est noirâtre, mais leur bec et le bout de leurs ailes sont jaunâtres ; leurs nids sont suspendus à l'extrémité des branches des plus grands arbres, auxquelles on croirait qu'ils ne sont point attachés, ils n'y tiennent que par des fils ou brins d'une herbe fort longue, dont le nid lui-même est formé et est très-artistement entrelacé : à l'un des côtés du nid est une ouverture, qui sert d'entrée à l'oiseau. On voit quelquefois jusqu'à trente de ces nids sur un même arbre.
Affichages : 730