(Botanique) genre de plantes dont voici les caractères dans le système de Linnaeus. Le calice commun est de forme cylindrique évasé au sommet ; il est garni à la base de cinq écailles égales, et de trois inégales, qui sont plus petites. La fleur est composée d'un assemblage de fleurs hermaphrodites placées en cercle ; chaque fleur particulière est formée d'un seul pétale, découpé et divisé sur les bords en cinq segments ; les étamines sont des filets capillaires très-courts ; les antheres sont tubulaires et cylindriques ; le germe du pistil est petit, et placé sous la fleur. Le style est très-délié, et plus court que les étamines ; le stigma est fendu en deux, et replié ; le calice après que la fleur est tombée, réunit légérement au sommet ses différents segments ; ses graines sont uniques, faites en cœur, avec une aigrette à duvet ; le réceptacle est nud. Il n'y a qu'une espèce de ce genre de plante dans laquelle l'aigrette ait un pédicule. Linnaei, gen. plant. p. 374. (D.J.)