S. f. (Botanique) genre de plante dont voici les caractères ; elle n'a qu'une feuille lisse, pleine de suc, semblable à un poireau, et composée d'écailles articulées comme le bouis. Sa fleur est à pétale, nue, et croit dans les endroits où les écailles s'unissent. Son fruit est une vessie qui contient une semence. Linnaeus caractérise ainsi ce genre de plante : le calice est de forme tétragonale, ventrue, tronquée et subtile ; il n'y a point de couronne à la fleur ; l'étamine est un filet unique, simple et chevelu ; la bossette de l'étamine est arrondie ; le germe du pistil est de forme ovale, oblongue ; le style est placé sous l'étamine ; le stigma est fendu en deux ; il n'y a point d'enveloppe particulière au fruit, mais le calice devient plus gros et contient une seule graine.

On ne compte qu'une espèce de salicornie, nommée par Tournefort salicornia geniculata, annua, coroll. 51. Ses cendres sont d'un grand usage dans les manufactures de savon et dans les verreries. (D.J.)