Imprimer
Catégorie parente: Histoire naturelle
Catégorie : Botanique
adj. f. (Botanique) on nomme ainsi les plantes qui ont leurs sommités branchues, et étendues en forme d'umbelles ou parasols, sur chaque petite subdivision desquelles vient une petite fleur. Tel est le fenouil, l'aneth, etc. Voyez PLANTE.

Cette fleur est toujours à cinq pétales ; il lui succede deux semences qui sont à nud et jointes l'une contre l'autre, qui sont le véritable caractère qui distingue ces sortes de plantes des autres.

La famille des plantes umbelliferes est fort étendue ; Ray les distingue en deux classes.

La première est de celles qui ont les feuilles très-divisées, et d'une figure triangulaire, et dont les semences sont ou larges ou plates, comme le sphondylium, la pastinaca latifolia, le panax heracleum, le tardylium, l'oreoselinum, le thysselium, l'apium à feuilles de ciguè, le daucus alsaticus carvi folio, l'aneth, le peucedanum, le thapsia, le ferula, etc. ou dont les semences sont plus grosses et moins aplaties que les premières ; comme le cachrys, le laserpitium, la cicutaire ordinaire, le scandix, le cerfeuil, le myrrhis, l'angélique des jardins, le levisticum, le siler montanum, le bulbocastanum, le sisarum, l'oenanthe, le sium, la pimprenelle, l'ache, la ciguè, le visnaga, la saxifrage, le crithmum, le fenouil, le daucus ordinaire, l'anis, le caucalis, la coriandre, le pastinaca marina, etc.

La seconde classe est de celles qui ont les feuilles simples et sans division, ou du-moins seulement un peu découpées ; comme le perfoliata, le buplevrum, l'astrantia nigra, la sanicle, et le séseli d'Ethiopie.



Affichages : 784