S. m. (Histoire naturelle, Botanique) genre de plante à fleurs en rose, disposées en ombelles, et composées de plusieurs pétales faits en forme de cœur, inégaux, rangés en rond, et soutenus par le calice, qui devient un fruit composé de deux petites semences renflées et cannelées d'un côté, et plates de l'autre. Ajoutez aux caractères de ce genre que les feuilles sont légèrement découpées, et rangées par paires le long d'une côte. Tournefort, Inst. rei herb. Voyez PLANTE. (I)

Le carvi officinarum, C. B. Pin. 158. est d'usage en Médecine ; sa semence est une des semences chaudes ; elle est stomacale, carminative, bonne contre la colique et la faiblesse d'estomac ; propre pour aider la digestion, pour exciter l'urine, et augmenter le lait des nourrices.

Ses préparations officinales sont sa semence confite avec du sucre, et l'huile qu'on en tire par la distillation.

L'huile essentielle de carvi est acre et fort pénétrante ; on l'ordonne à cinq ou six gouttes dans l'huile d'amandes douces. Pour la surdité on en met quelques gouttes dans de bon esprit de vin, que l'on injecte dans l'oreille. (N)