Imprimer
Catégorie parente: Histoire naturelle
Catégorie : Botanique
S. f. buglossum, (Histoire naturelle, Botanique) genre de plante à fleur monopétale, faite en forme d'entonnoir et découpée ; le calice est fendu jusqu'à sa base, il en sort un pistil attaché comme un clou à la partie inférieure de la fleur, et environné de quatre embryons qui deviennent dans la suite autant de semences ressemblantes à des têtes de vipere. Ces semences mûrissent dans le calice même de la fleur, qui s'étend à mesure qu'elles grossissent. Tournefort, Inst. rei herb. Voyez PLANTE. (I)

La buglose des jardins a les racines fort gluantes, et qui rougissent fort le papier bleu ; les fleurs ont à peu-près la même propriété ; les feuilles ne le rougissent presque pas, d'où on conclud que le sel ammoniac qui est dans cette plante, est enveloppé par un suc gluant où la terre et le soufre dominent.

La buglose humecte, rafraichit, soulage beaucoup les mélancoliques ; elle est propre pour dissiper les fluxions de poitrine et la toux opiniâtre ; on en fait boire le suc depuis trois onces jusqu'à six.

On emploie les racines et les feuilles dans les bouillons rafraichissants, et cette plante ne rafraichit qu'en rétablissant le mouvement du sang qui croupit, et qui échauffe les parties où il circule avec peine.

On se sert des fleurs de buglose à la manière du thé ; on en fait de la conserve, on les compte parmi les fleurs cordiales.

Le sirop fait avec le suc des feuilles soulage beaucoup les mélancoliques ; ce suc est employé dans le sirop bisantin simple, et composé de même : il entre aussi dans le sirop de scolopendre de Fernel. Tournefort. Histoire plant. (N)




Affichages : 1570