Imprimer
Catégorie parente: Histoire naturelle
Catégorie : Botanique
S. f. (Botanique) on nomme foliole en Botanique les feuillets dont les feuilles composées sont formées, qui ont chacune un court pédicule, lequel s'implante dans le pédicule commun. L'arrangement, le nombre, la force, et la proportion des folioles, offrent bien des variétés et des bizarreries, non-seulement dans le même individu, mais encore dans la même feuille.

Ces variétés sont beaucoup plus fréquentes et plus nombreuses dans les espèces herbacées, qu'elles ne le sont dans les espèces ligneuses. Ces variétés s'étendent à leur figure, leur nombre, leur union, leur attache, leur forme, leur jeu, et leur grandeur relative. Par exemple, ordinairement les folioles augmentent de grandeur, à mesure qu'elles sont plus éloignées de l'origine du pédicule commun ; mais les folioles des extrémités sont quelquefois plus petites que les intermédiaires ; les irrégularités qui se rencontrent en ce genre sont inépuisables.

Les folioles ou différents feuillets d'une feuille composée, quoique très-distinctes les unes des autres, ne constituant néanmoins, à proprement parler, qu'une seule feuille, on conjecture que les sucs que reçoit un de ces feuillets passe bientôt aux autres, les entretient et les nourrit. Les folioles des feuilles composées se greffent assez souvent les unes aux autres, en sorte que deux ou trois folioles n'en composent plus qu'une seule sur un pédicule commun. Voyez là-dessus le bel ouvrage de M. Bonnet. Voyez ci-devant le mot FEUILLE, où il est parlé de cet ouvrage de M. Bonnet. (D.J.)



Affichages : 690