Imprimer
Catégorie parente: Histoire naturelle
Catégorie : Botanique
iris, s. f. (Histoire naturelle, Botanique) genres de plantes dont la fleur est d'une seule pièce : cette fleur commence par une espèce d'entonnoir qui en s'évasant se divise en six parties, dont trois sont relevées et trois sont rabattues. Le pistil sort du fond de cette fleur surmonté d'un bouquet à trois feuilles ; ces feuilles portent chacune sur une des parties de la fleur qui sont rabattues et forment une espèce de gueule. Lorsque cette fleur est passée, le calice devient un fruit oblong qui s'ouvre par la pointe en trois parties ; il est divisé en trois loges qui renferment des semences presque rondes en certaines espèces, et plates en quelqu'autres. Ajoutez aux caractères de ce genre, que la racine est charnue, oblongue, rampante, et sans aucune enveloppe. Tournefort, Inst. rei herb. Voyez PLANTES. (I)

FLAMBE, GLAYEUL, ou IRIS, (Matière médicale) Voyez IRIS.

FLAMBE, (Histoire naturelle, Ichtyologie) poisson de mer qui a été appelé en grec toenia, et en latin vitta, parce qu'il est long et étroit comme une bande ou un ruban : on lui a donné en Languedoc le nom d'espaze, c'est-à-dire épée, à cause de sa figure, et celui de flambo, parce qu'il est de couleur de feu.

Le toenia d'Aristote est long, mince, et flexible ; sa chair a une couleur blanche, et le même goût que celle de la sole ; la tête est aplatie ; les yeux sont grands, et les prunelles petites ; ce poisson a deux nageoires près des ouies, et une troisième qui s'étend sur le dos depuis la tête jusqu'à la queue ; il y a des poils sur cette nageoire.

Rondelet donne aussi le nom de toenia à un autre poisson de mer qui est fort mince, et long quelquefois de deux ou trois coudées ; il diffère du précédent en ce qu'il a deux nageoires rouges au-dessous de la mâchoire inférieure ; les poils de la nageoire du dos, et ceux de la queue, sont de la même couleur rouge ; il a sur le corps cinq taches rouges ; il est blanc, sans écailles ni aiguillons. Histoire des poissons, lib. XI. chap. XVIIe et XVIIIe Voyez POISSON. (I)



Affichages : 671