Botanique

S. m. (Histoire naturelle, Botanique) plante d'Amérique ; c'est une espèce de patate ou de couleuvrée. Elle vient de bouture ; ses tiges sont carrées et rampantes, elles s'attachent à la terre et aux haies ; les feuilles en sont plus grandes et plus fortes qu'à la patate, d'un verd plus brun et plus luisant, et la forme en cœur ; elles viennent deux à deux sur des pédicules carrés, et laissent entr'elles une grande distance. Les fleurs sont jaunâtres, et ramassées en épi ; les racines grosses, longues, couvertes d'une petite peau cendrée, obscure et très-fibreuse, et d'une chair blanche, succulente, farineuse, et même vineuse ; on les mange cuites, elles tiennent lieu de pain. L'igname croit aussi en Afrique, en Guinée, etc. On a fait d'igniame et d'igname deux articles dans le dictionnaire de Trévoux, quoiqu'il soit évident que ce sont deux noms de la même plante, qui peut-être en a encore un troisième. Cette imperfection de la nomenclature en histoire naturelle, multiplie les êtres à l'infini, et jette beaucoup de confusion et de difficulté dans l'étude de la science.
S. m. elychrisum, (Histoire naturelle, Botanique) genre de plante à fleur, composée de plusieurs fleurons découpés en forme d'étoile, portés sur un embrion, et soutenus par un calice écailleux, luisant, et de belle couleur d'or ou d'argent. L'embrion devient dans la suite une semence garnie d'aigrettes. Tournefort, inst. rei herb. Voyez PLANTE.

L'immortelle, autrement dite bouton d'or ou amarante jaune, est nommée par Tournefort, stoechas citrina, angustifolia. Sa racine est simple, grosse, ligneuse, rendant une odeur approchante de celle de la gomme élémi. Ses tiges qui s'élèvent à la hauteur d'un ou deux pieds, sont lanugineuses, blanches, garnies de petites feuilles étroites, velues et blanchâtres. Ses fleurs naissent au sommet des tiges, ramassées en manière de têtes ou de bouquets, composées de plusieurs fleurons réguliers, découpées sur le haut en étoiles, de couleur citrine, et soutenues par des calices écailleux, secs, jaunes et brillans. La graine qui succede à chaque fleuron, est oblongue, odorante, âcre, rousse, garnie d'une aigrette. Cette plante croit d'elle-même aux lieux secs, sablonneux, arides des pays chauds, en Espagne, en Portugal, en Italie, en Provence, et en Languedoc près de Montpellier ; elle passe pour incisive, apéritive et emménagogue ; mais on ne la cultive dans nos jardins que pour la fleur qui est d'une grande beauté, d'une odeur forte et agréable.

S. f. imperatoria, (Histoire naturelle, Botanique) genre de plante à fleur en rose et en ombelle, composée de plusieurs pétales entiers ou échancrés en forme de cœur, disposés en rond, et soutenus par un calice qui devient un fruit composé de deux semences plates, presqu'ovales, légèrement cannelées et bordées ; la plupart de ces semences quittent leurs enveloppes : ajoutez à ces caractères que les feuilles de la plante sont ailées et assez grandes. Tournefort, inst. rei herb. Voyez PLANTE.

S. m. (Histoire naturelle, Botanique) fruit qui croit sur un arbre des Indes qui ressemble à nos pruniers et par le fruit et par la fleur.
S. m. (Histoire naturelle, Botanique) plante d'Afrique, commune dans les royaumes de Congo et d'Angola. Elle ressemble à la vigne-vierge, et produit une grande quantité de petites grappes chargées de grains, de la grosseur des grains de coriandre, mais qui ont le goût des grains de poivre. Les habitants s'en servent dans la cuisine, et leur trouvent même plus de force qu'au poivre ordinaire.