Brasse au vent, terme de commandement pour faire manœuvrer les vergues du côté d'où vient le vent. Brasse au vent tout court, se dit pour faire manœuvrer, en sorte que le vent ne soit pas au plus près. Brasse au plus près du vent, pour qu'il soit au plus près. Brasse sous le vent, c'est pour faire manœuvrer les vergues du côté opposé à celui du vent. Brasse à l'autre bord, pour faire brasser les vergues à l'autre bord. Brasse à porter, brasse à servir ; c'est pour faire brasser les vergues, en sorte que le vent donne dans les voiles. Brasser à contre, c'est-à-dire brasser les bras du vent, et faire que le vent donne sur les voiles ; cela se pratique ordinairement lorsqu'on veut le mettre sur la voile de misene. C'est dans ce sens qu'on dit, brasse la misene à contre. (Z)

BRASSER ; (Monnaie) verbe qui marque l'action de remuer le métal lorsqu'il a acquis l'état de fluidité. L'or ne se brasse point de même que l'argent et le billon. Voyez BRASSOIR.

* BRASSER, terme de Pêcheur, c'est agiter et troubler l'eau avec la bouloire, pour faire sortir le poisson et le conduire dans les filets.

* BRASSER, en terme de Tannerie, c'est remuer les cuirs, les agiter, et retourner pendant un certain temps dans une cuve remplie de tan et d'eau chaude, pour les rougir. Voyez TANNER.