S. m. vient d'abad, perte. C'est le nom que S. Jean donne dans l'apocalypse au roi des sauterelles, à l'ange de l'abime, à l'ange exterminateur.