Imprimer
Catégorie parente: Physique particulière
Catégorie : Fauconnerie
S. f. terme de Fauconnerie, c'est le gisier des oiseaux de proie, où tombe la mangeaille du jabot pour se digérer ; quand cette partie d'un oiseau de proie est embarrassée des curées qui sont retenues par une humeur visqueuse et gluante, on dit qu'il a sa mulette emplottée ; alors il se forme quelquefois une peau qu'on appelle doublure, ou double mulette, qu'on purge par le moyen des pilules qu'on lui fait avaler. Il faut alors purger l'oiseau avec la filasse ou le coton, lié de sel ammoniac et d'une fois autant de sucre candi, ensuite on porte l'oiseau sur le poing et on le jardine, mettant un bacquet plein d'eau auprès de lui, puis on lui desserre le chaperon, le lâchant presque tout à fait, et on ne le quitte point qu'il ne commence à tirer du collier, alors il ne tarde guère à rendre la doublure ; deux heures après on lui fait demi-gorgée d'une cuisse de poulet toute chaude, ou d'une aile de pigeon bien trempée ; il faut donner aux laniers et aux sacres une dose plus forte de sel ammoniac, qu'aux tiercelets et aux faucons.
Affichages : 603