Imprimer
Catégorie parente: Physique particulière
Catégorie : Matière médicale
S. f. pl. (Matière médicale et Diète) Le fruit du cornouiller est aigre, acerbe, et styptique, lorsqu'il n'est pas parfaitement mûr. On peut l'employer dans cet état, surtout extérieurement, comme la plupart des autres vrais styptiques tirés des végétaux. Il s'adoucit beaucoup en mûrissant ; alors il n'est qu'aigrelet, et assez agréable à manger, et beaucoup de gens le croient propre à arrêter le cours de ventre. Hippocrate, Dioscoride, et Pline, lui accordent cette propriété.

On peut préparer un rob de cornouilles qui aura les propriétés du fruit ; mais cette préparation est peu en usage.

La pharmacopée de Paris met au nombre des eaux distillées celle des fruits du cornouiller ; mais cette eau doit être absolument rangée dans la classe de celles qui sont exactement inutiles. Voyez EAU DISTILLEE. (b)



Affichages : 929