Imprimer
Catégorie parente: Physique particulière
Catégorie : Matière médicale
(Matière médicale) mot arabe qui signifie une espèce de parfum fortifiant. Voyez PARFUM.

Mithridate donna ce nom à des trochisques dont les prêtres d'Egypte parfumaient anciennement leurs dieux pour en obtenir ce qu'ils leur demandaient. Il les fit aussi entrer dans la composition du mithridate, parce qu'ils sont réputés excellents contre le venin, contre la peste, contre les maladies froides, contre les fluxions, etc.

Ils sont composés de raisins secs, de terebenthine, de myrrhe, de schénante, de cenelle, de jonc odorant, de bdellium, de spicanard, de cassia lignea, d'aspalath, et de safran, etc. auxquels on ajoute un peu de miel et de vin pour en former une masse. Dictionnaire de Trév. de Médecine, et de Chambers.

Ces trochisques ne sont absolument employés aujourd'hui que dans la préparation du mithridate, dont ils sont même un ingrédient très-inutîle ; car la plupart des drogues qui entrent dans leur composition, entrent d'ailleurs aussi dans le mithridate. (b)



Affichages : 1347