Imprimer
Catégorie parente: Physique particulière
Catégorie : Minéralogie & Métallurgie
ou CHLIQUE, s. m. (Métallurgie et Minéralogie) ce mot est emprunté de l'allemand ; on s'en sert pour désigner le minerai, qui après qu'on l'a tiré des mines, a été trié, pulvérisé ou écrasé sous le bocard et lavé ; en un mot c'est le minerai préparé de manière qu'on n'a plus qu'à le faire griller, s'il en a besoin, ou le porter au fourneau à manche pour le faire fondre ; alors on lui joint les fondants nécessaires, et on le mêle avec du charbon. La plupart des Métallurgistes recommandent de ne point réduire le minerai en une poudre trop fine, parce qu'alors l'action du feu et le vent des soufflets pourraient le dissiper et causer une perte de la partie métallique ; il vaut mieux que le minerai soit concassé grossièrement, et en morceaux de la grosseur d'une noix. (-)
Affichages : 1176