Imprimer
Catégorie parente: Physique particulière
Catégorie : Pharmacie & Matière médicale
(Pharmacie et Matière médicale) Onguent nutritum : prenez de litharge préparée six onces, d'huile d'olive dix-huit onces, de vinaigre très-fort demi-livre ; arrosez la litharge tantôt avec l'huile, tantôt avec le vinaigre, en agitant continuellement dans le mortier jusqu'à ce que vous ayez employé vos deux liqueurs, et qu'elles se soient unies à la litharge sous forme et en consistance d'onguent.

Le nutritum est fort recommandé dans les maladies de la peau accompagnées de rougeur, de chaleur et de démangeaison, principalement dans les dartres. Ce remède réussit communément lorsque ces incommodités sont légères, et il calme au moins pour un temps celles qui sont plus rebelles. On redoute dans ce remède la vertu repercussive, qui peut en effet devenir nuisible par accident, c'est-à-dire, si les éruptions cutanées disparaissant brusquement par l'application de cet onguent, causent des accidents qui surviennent souvent à la guérison de ces maladies ; mais le nutritum est communément trop peu efficace pour qu'il puisse passer en général pour un remède suspect. Voyez REPERCUSSIF. (b)



Affichages : 991