adj. pris subst. (Anatomie) épithète de quatre muscles qui vont s'attacher à l'apophyse ancon, autrement dite l'olecrane. Voyez OLECRANE. Voyez Pl. V. d'Anat. n°. 1.

Trais de ces muscles s'unissent si intimement ensemble, qu'ils forment un vrai muscle triceps.

Le grand anconé ou long extenseur est attaché supérieurement à la partie supérieure de la côte inférieure de l'omoplate, et à son col. De-là il va se terminer en s'unissant intimement avec l'anconé externe et interne, par un tendon large qui s'attache en forme d'aponevrose à l'olecrane.

L'anconé externe, ou court extenseur, prend ses attaches au-dessous de la tête de l'humerus, et se termine en s'attachant tout le long de la partie latérale externe de l'humerus, et en s'unissant intimement avec le grand anconé, à la partie latérale externe de l'olecrane.

L'anconé interne ou brachial externe est attaché supérieurement au dessous du grand rond le long du ligament de la ligne saillante qui répond au condyle interne, le long de la partie moyenne et inférieure du grand anconé, et va se terminer à la partie latérale interne de l'olecrane.

Le petit anconé est attaché à la partie inférieure du condyle externe de l'humerus, et se termine le long de la partie latérale externe postérieure et supérieure du cubitus, à côté de l'olecrane. (L)