Anatomie

S. m. (Anatomie) c'est le nom que les Anatomistes ont donné particulièrement à deux muscles, dont l'un est appelé le grand dorsal, et l'autre le long dorsal, à cause de leur situation sur le dos.

Le grand DORSAL, latissimus dorsi, est un muscle ainsi nommé à cause de son étendue : il couvre presque tout le dos.

Il vient de la partie postérieure de la crête de l'os des iles, des épines supérieures de l'os sacrum, de toutes les épines des vertèbres des lombes, et de celles des sept ou huit vertèbres inférieures du dos, des extrémités osseuses des quatre ou cinq dernières côtes. Il passe ensuite sur l'angle inférieur de l'omoplate, auquel il s'attache quelquefois par un plan de fibres charnues, et Ve se terminer avec le grand rond par un fort et large tendon ou rebord qui répond à la petite tubérosité de la tête de l'humerus, au moyen de quoi il tire le bras en-bas.

S. m. terme d'Anatomie, qui se dit de la partie postérieure du thorax.

DOS DE LA MAIN ET DU PIE, c'est le côté extérieur de la main et du pied, ou cette partie opposée à la paume et à la plante du pied. Voyez PAUME ; voy. aussi MAIN et PIE.

DOS DU NEZ, c'est le sommet du nez qui règne tout le long de cette partie. Voyez NEZ.

Dans ces nez que l'on appelle nez à la Romaine, le dos est plus haut ou plus en bosse vers le milieu, que dans tout le reste : cette partie est appelée l'épine. Voyez EPINE. (L)

en Anatomie, est le nom que l'on donne à plusieurs muscles, à cause de leur direction parallèle au plan que l'on imagine diviser le corps en deux parties égales et symétriques. Ils reçoivent plusieurs dénominations des parties auxquelles ils servent, comme droit de l'abdomen, droit de la cuisse, droit latéral de la tête, grand droit postérieur, petit droit postérieur, grand droit antérieur long, droit antérieur court, droit de l'oeil, etc.

Le droit de l'abdomen est un muscle du bas-ventre qui est attaché au sternum, à l'extrémité des deux dernières côtes, et Ve s'insérer en droite ligne à l'os pubis. Voyez ABDOMEN, ANATOMIE, et nos Planches anatomiques.

S. m. terme d'Anatomie ; c'est le premier des intestins greles ou petits boyaux, celui qui reçoit de l'estomac les aliments dont la chylification est à moitié faite. Voyez l'article INTESTINS.

On l'appelle duodenum, à cause qu'il est long de douze doigts, c'est pourquoi quelques-uns le nomment dodecadactilum.

Le duodenum vient du pylore ou de l'orifice droit de l'estomac ; de-là descendant vers l'épine de droit à gauche, il se termine où commencent les circonvolutions du reste.

S. f. en terme d'Anatomie, se dit des membranes, ou d'autres parties semblables doublées ou pliées. Voyez MEMBRANE.

Telles sont les duplicatures du péritoine, de l'épiploon, de la plèvre etc. Voyez PERITOINE, EPIPLOON, PLEVRE, etc.