Imprimer
Catégorie parente: Physique particulière
Catégorie : Pharmacie
adj. (Pharmacie) ce terme signifie un médicament composé de vinaigre et de roses ; c'est la même chose que le vinaigre rosat. Mais ce nom signifie particulièrement un remède topique, qui s'applique à la tête et au col.

Les oxyrhodins se composent d'huîle rosat et de vinaigre ; on met sur trois onces d'huile, une de vinaigre. On s'en sert dans les fièvres, dans les douleurs de tête et dans le délire, dans la léthargie et dans la plupart des maladies soporeuses.

Oxyrhodin pour les maladies de tête ; prenez huîle rosat, quatre onces ; vinaigre rosat, une once et demie : mettez-le tiede sur le devant de la tête qu'on aura eu soin de raser, avec du chanvre ou de la laine ; on peut substituer à l'huîle rosat celle de violette, de graine de lin, de nymphaea ou pavot.

Ces topiques étant répercussifs, ne doivent être appliqués qu'après les remèdes généraux. Les oxyrhodins s'appliquent encore sur le bas-ventre dans le dévoiement.




Affichages : 720