S. m. (Pharmacie) onguent dont la cire fait la base. Les modernes préparent leur cérat avec des substances grasses et huileuses, des gommes, des résines, des baumes et des poudres, unis ensemble par une quantité suffisante de cire, à laquelle ils ajoutent quelquefois des mucilages et différentes sortes de sucs ; en sorte que la composition soit plus épaisse qu'un onguent, et plus molle qu'un emplâtre.

La règle prescrite par les auteurs, est de prendre huit parties d'huile, de graisse ou de suc, quatre de cire, et deux de poudre, d'autres prennent trois onces d'huile, une demi-once de cire, et trois dragmes de poudre.

Mais comme les substances huileuses et onctueuses sont plus fluides dans les temps chauds que dans les temps froids, c'est une circonstance à laquelle il faut avoir égard.

CERAT blanc : prenez huile d'amandes douces, cinq onces ; cire blanche, deux onces ; blanc de baleine le plus fin, une once ; céruse lavée dans l'eau-rose, une once et demie ; camphre, une demi-once : faites fondre sur le feu les ingrédiens fusibles ; remuez-les tandis que vous y répandrez les poudres, jusqu'à ce que le mélange soit froid.

Quelquefois on prépare un cérat avec huit parties d'un onguent sur deux ou trois parties de cire ; d'autres fais, c'est en amollissant la matière d'un emplâtre par une addition d'une quantité suffisante d'huile.

On étend le cérat sur une ligne, et on l'applique sur la partie affligée.

On se propose de produire avec les cérats un grand nombre d'effets différents, comme de relâcher, amollir, digérer, cicatriser, attirer, etc.

Ainsi on peut faire des cérats dessicatifs, détersifs, fondants ; on les applique sur les différentes parties du corps, et dans différentes occasions. On emploie les remèdes en consistance de cérat, pour ne pas offenser les parties, et occuper moins de place.

Cérat jaune dessicatif : prenez résine jaune, une demi-livre ; suif de mouton, quatre onces ; huile d'olive, cinq onces ; terebenthine de Venise, trois onces ; turbith minéral, quatre gros : faites-en un cérat selon les règles ci-dessus.

Cérat de Galien : prenez cire blanche, deux onces ; huile rosat, cinq onces : mêlez-les selon l'art, et faites-en un cérat. (N)