S. m. (Pharmacie) liniment épais dans lequel il n'entre qu'une très-petite quantité de liquide, pour l'empêcher de s'étendre et de couler ; strictement c'est la partie récrementicielle d'un onguent, ou les feces qui restent après l'expression des parties les plus fluides. Galien restraint l'acception de ce terme aux feces des mirobolans, liv. VIII. D. C. M. P. G.