Imprimer
Catégorie parente: Physique particulière
Catégorie : Jardinage
S. f. (Jardinage) ce sont de petites branches, maigres, longuettes, de la grosseur d'un fétu, plus communes aux arbres à pepin, qu'aux fruits à noyaux. Ces branches ont des yeux plus gros et plus serrés que les branches à bord, et jamais elles ne s'élèvent droit comme elles, mais toujours sur les côtés, et en manière de dard. On peut dire que les lambourdes sont les sources fécondes des fruits ; c'est d'elles principalement que naissent les bons boutons. La coutume est de les casser par les bouts, à dessein de les décharger, et de peur qu'elles n'aient à nourrir par la suite un trop grand nombre de boutons à fruit qui avorteraient.

LAMBOURDES, (Charpentier) ce sont des pièces de bois que l'on met le long des murs et le long des poutres, sur des corbeaux de bois, de fer ou de pierre pour soutenir les bouts des solives lorsqu'elles ne portent point dans les murs ni sur les poutres. Voyez nos fig.



Affichages : 528