Jardinage

(Jardinage) est une espèce de sapin vulgairement appelé epicia, et semblable à l'if pour le bois et la feuille, qui ne tombe point ; il s'élève plus haut, sans être ni si garni ni si beau. Le picea produit de la graine qui le perpétue. On le place ordinairement dans les parcs, entre les arbres isolés des allées doubles, ou dans les bosquets verds.
verb. neut. (Jardinage) c'est pousser sa principale racine droit et perpendiculairement en terre.
S. m. (Jardinage) espace planté d'arbres avec symétrie, comme sont les avenues, quinconces, bosquets, etc. ce mot signifie aussi une pepinière d'arbrisseaux, plantés sur plusieurs lignes parallèles.
ou PLANÇON, s. m. (Jardinage) est un rameau que l'on coupe sur un arbre tel que le saule, et qu'après avoir éguisé on fiche en terre, où il reprend parfaitement sans racine.
S. m. (Jardinage) outil de jardinier en forme de bâton aiguisé, au bout duquel il y a du fer pour faire un trou en terre.

Il y en a de deux sortes ; le grand plantoir qui sert à planter les buis des parterres dans les naissances et contours des broderies où l'on ne peut planter à la rigole : celui-ci est plat, large d'un pouce et demi, et armé de fer par le bout ; son manche est recourbé par le haut.