Jardinage

(Jardinage) Le choix des plantes et l'attention à les bien placer deviendraient inutiles, si l'on n'y joignait la bonne culture. Trais choses y sont essentielles, le labour, l'arrosement, et la conduite.

Les orangers, les grenadiers, les jasmins, et les arbres à fleurs, demandent un peu plus de soin que les autres ; le froid qui est leur ennemi mortel, oblige de les serrer pendant l'hiver. On observera donc de bâtir une serre bien exposée et où il gèlepeu, de composer des terres qui approchent de la qualité des pays chauds dont on tire les orangers, de les rencaisser en entier ou à-demi quand leurs racines sont trop serrées, de les égravillonner, de les bien exposer dans un jardin, de les bien tailler, de les arroser et labourer dans les temps nécessaires, de les serrer et sortir à propos de leur prison, de les transporter sans trop remuer leurs mottes, de les garantir des animaux qui les attaquent, en un mot de les bien gouverner, tant en-dedans que dehors de la serre.

S. f. (Jardinage) se dit des boues et de la vase qui restent au fond des fossés, mares, canaux, étangs, lorsqu'ils sont vides, ce qui fait un bon engrais. Voyez ENGRAIS. On en a dérivé le mot curer. (K)
DARDILLE, (Jardinage) on dit, pour faire entendre qu'un oeillet pousse son dard, cet oeillet dardille. (K)
ou STRAMONIUM, (Jardinage) Voyez STRAMONIUM.
(Jardinage) Pour connaitre la cause de la langueur d'un arbre, il faut le déchausser d'un côté ; ce qui n'est autre chose que de pratiquer un petit cerne à son pied, en tirer la terre et visiter les racines. Cet examen ne peut être fait que hors le temps des deux seves. (K)