(Critique sacrée) nom hébreu qui signifie épi. On lit dans les Juges, ch. xij. 6. que les Galaïtes, après avoir vaincu dans une bataille rangée les Ephraïmites, s'emparèrent des passages du Jourdain, et à mesure que quelqu'un d'Ephraïm se présentait sur le bord de l'eau, ils lui demandaient d'où il était, et l'obligeaient de dire le mot schibboleth. Mais comme l'éphraïmite ne pouvait prononcer la première lettre de ce mot, qui demande un certain sifflement assez semblable à celui de nos trois lettres sch, il se trahissait en prononçant sibboleth, et pour lors les Galaïtes le reconnaissant à cette marque, le tuaient aussi tôt. Ils firent de cette manière un indigne et prodigieux massacre des Ephraïmites. (D.J.)