(Critique sacrée) ouvrage en broderie. Ooliab artifex lignorum egregius fuit, et polymitarius atque plumarius, Exod. xxxviij. 23. Ooliab était un excellent ouvrier en bois, en étoffes tissues de différentes couleurs, et en broderie. Ces sortes d'ouvrages s'appelaient plumarium, parce qu'ils imitaient par leur variété les nuances des couleurs des plumes des oiseaux ; et comme cet art demande beaucoup d'industrie, il est nommé dans l'Ecriture opus cogitantis. Le voile déployé à l'entrée du saint, celui de l'entrée du tabernacle, et la ceinture du grand-prêtre, étaient des ouvrages en broderie faits avec des laines précieuses teintes des plus belles couleurs. (D.J.)